Les aphtes

Ce sont des petits ulcères superficiels mais douloureux qui se forment le plus souvent à l’intérieur des muqueuses buccales (joues, gencives, langue, lèvres) et qui provoquent une sensation de brûlure. D’ailleurs, étymologiquement, “aphte” vient du grec “aptein” : brûler.

Les douleurs durent généralement entre 10 et 14 jours.

D’origine non infectieuse, ils ne sont pas contagieux. Certains facteurs favorisent leur apparition :

  • Petite blessure dans la bouche : morsure de la muqueuse, arêtes de poisson, prothèse dentaire mal ajustée.
  • Changements hormonaux liés aux cycles menstruels, grossesses…
  • Stress psychique : chocs émotifs, dépressions, grande fatigue.
  • Hérédité : famille à “aphtes buccaux”.
  • Médicaments : aspirine, antibiotiques, psychotropes, antimitotiques.
  • Virus HIV et les immunodépressions.
  • Infections bactériennes
  • Certains aliments : noix, fraises, épices, certains fromages (gruyère), crustacés.

TRAITEMENT :

Généralement les aphtes guérissent spontanément et il n’existe pas de traitement efficace pour les “guérir”.

Toutefois certains médicaments existent pour soulager la douleur :

  • Le bain de bouche : soulage l’inflammation, la douleur et aseptise la bouche.
  • Le gel anesthésique : soulage la douleur.
  • Certaines pommades spécifiques : soulagent la douleur, protègent la muqueuse.

Dans le cas d’aphtoses récidivantes un traitement général préventif peut permettre d’éviter les facteurs déclenchants :

  • Surveiller son alimentation en éliminant les aliments déclencheurs.
  • Eviter les blessures de la bouche par des mordillements, un brossage des dents trop énergique ou avec une brosse à dents dure ou à cause d’une prothèse dentaire mal ajustée.
Date de mise à jour : 11/07/2012